Revenir aux revues commençant par D

Domino Rose (Le)
" journal littéraire, humoristique et satirique "

Périodicité : Mensuel. N°1 - avril 1884 ---) N°6 - septembre 1884 (dernier n°).

Adresse : 11, rue Raymond IV, Toulouse. En vente chez M. Massip, libraire rue Lafayette.

Description matérielle : 16 p., 14 x 19. Couverture rose.

Direction : Edward (sic) Sansot. Gérant : Pégot. Secrétaire : Georges d'Estral (Sansot ?)

Contenu : Poèmes, poèmes en prose, études littéraires, concours littéraires

Cote BNF : 8° Z 10410

Liste des collaborateurs : L.-J. Béor, Ernest Bouquet, Domino Rose (Sansot), G. Francès, Charles Fuster, Antoni Journoud, Lacoste (du Bouig), Maurice Laville, Augustin Loubat, Alix Mousse, Samuel Noualy, Gaston Peltier, Edward Sansot, A. Vignola (dessins)

On a noté:

* N°1 (1er avril 1884), p.1 : " Le Domino Rose " Au Public. Nous sommes jeunes. Nous faisons de l'art et de la littérature. Nous ne dirons pas que nous sommes réalistes ; nous ne dirons pas non plus que nous sommes idéalistes. A vrai dire, nous ne savons pas trop ce que nous avons dans le ventre... Notre revue n'est pas faite pour le public grossier ; nous ne nous adressons pas aux bourgeois. Nous ne voulons avoir affaire qu'aux artistes, qu'aux poètes. "

* N° 2 (1er mai 1884), pp. 5-9, une étude sur Ernest d'Orllanges par Edward Sansot.

* Le 11, rue Raymond IV à Toulouse est l'adresse de Sansot. C'est aussi celle d'une maison d'édition : " Librairie des poètes et des littérateurs " qui publie outre " Le Rossignol " et l' " Almanach du Rossignol ", Lucien Briet, Loik Redys, A. Journoud, Alfred des Essarts et surtout Edward Sansot.

* Le N°5 semble composé par le seul recueil de Sansot, " Les Libertines " et le N°6 de son recueil " Tristia ", dont la qualité littéraire est fort médiocre.

©G. Picq