Revenir aux revues commençant par B

Baiser (Le) 

" revue littéraire illustrée " " édition spéciale " " contes et nouvelles drolatiques - chroniques d'amour - poésies - monologues comiques - chansons - romans -saynètes - histoire - médecine - anecdotes - bons mots etc. nombreuses illustrations. "

Périodicité : paraît le jeudi. N°1 (s.d.) 1892 jusqu'à 1899.

Adresse : Paris, 12, rue de l'Eperon.

Description matérielle: Abonnement un an : 6 F. 16 p., 16°.. 0,10 F

Direction : - Rédacteur en chef : Charles Bérard - Imprimeur-gérant : L. Cieux, 12, rue de l'Eperon. Paris..

 

Contenu : poèmes, nouvelles, chansons, chroniques, contes, romans, dessins.

Cote BNF : MFICHE 8- Z- 13843

Collaborateurs : Année 1892 : Charles-Henry Bérard, Frédéric Dargenthal, Don Juan, Marcel Le Noir, Dr Moore, Georges Robert, Rodolfo, Raoul de Sartène- Année 1896 : Jean Alesson, Noël Amaudru, Ascanio, Maxime Audouin, Mgr de Beaumont, Béranger, Charles Bérard, Bibi, Boccace, Emile Boissier, Caldine, Gustave Cane, Cansanove de Seingalt, A. Chambeau, Léon Chavignaud, Evariste Corramu, Cric, Croc, Richard Cross-Country, Alfred Dalibard, C.-J. Dalou, Pierre David, P.-E. Demouth, Michel Desfossés, Armand Dubarry, Feuille de Vigne, Robert Fontanet, Jeanne France, Françoise, Garien, Louis Garon, Nicolas Gogol, Gonelle, l'abbé de Grécourt, C.-G. Kéronan, Killegrew, Guy de la Farandole, Louis de La Font-Vinée, Philippe de Laon, Monseigneur de La Roche, Antoine de La Sale, Paul Leclère, Léo Lelièvre, Marcel Le Noir, Georges de Lys, G. Maisné, Guy Mannering, Paul Marrot, Jean Mazeray, Achille Mélandri, Millevoye, Charles Monselet, Ch. Moulin, P. Noël, Jules Noriac, Laure de Noves, Paul Paillette, Parny, Petit-René, Edgar Poe, Pogge, Pons de Verdun, Marcel Prévost, Emile de Pringy, Georges Puck, Victor Rabe, Jean Rameau (poèmes), Jean Reibrach, Restif de la Bretonne, Georges Robert, E. Rocher, Rodolfo, Roquelaure, Rostopchine, Eugène Roussel, Sacher-Masoch, Simon de Saint-Barbant, Robert de Sartène, Scapin, Henri Sébille, Vatout, Vidame Oskar, Noël Villard, , Villon-Saint-François, Georges Wernert.

Et aussi :

R. d'Abzac (" L'échec de Don Juan ", pp.113-116, n°36, 1896)
Harry Alis (" Galuchard fonde un journal ", pp.205-206, n°41, 1896)
Paul Arène
(" Une drôle de chasse " pp.385-387, n°25 ; " Le Négrillon ", p.357-359, n°51, 1896)

Théodore de Banville
(" Faute de s'entendre ", nouvelle, pp.161-164, n°11 ; " Comme l'eau ", pp.367-371, n°52, 1896)

Gustave Cane
(" Le Beau notaire ", pp.177-181, n°40, 1896)

Georges Courteline
(" Souvenir de l'escadron ", N°2, 1896 )

Alphonse Daudet
(" Le Miroir ", nouvelle, pp.193-195, n°13 ; " Mari-Anto ", pp.97-100, n°35, 1896)

Henry Fèvre
(" La noce volée ", pp.401-405, n°26, 1896)

Hector France
(" Le Mari et les rats ", pp. 129-136, n°37 ; " Coin du désert ", pp.743-745, n°47, 1896)
André Gill (" Le Moulin de la galette ", p.309, n°48, 1896)
Jules Jouy
(" Le marchand de marrons ", p.237, n°43, 1896)
Guy de Maupassant
(" Sauvée ! ", pp.145-149, n°10 ; " Imprudence ", pp.65-70, n°33, 1896)
Oscar Méténier
(" L'Etoile ", pp.17-21, n°30, 1896)
Jules Moinaux
(" La lettre d'amour ", pp.360-362, n°51, 1896)
Raoul Ponchon
(" Le vin de l'Académie ", p.244, n°44, 1896) Alfred Poussin ( " Le Rêve " p.312 ; " Taupin ", p.328 ; " Candeur juvénile ", p.387 ; " Un bouge ", p.437, n°28 ; " Je hais l'activité ", p. 741, n°47, 1896) Maurice Rollinat (" La Vache au taureau ", pp.177-180, n°12 ; " L'amante macabre ", pp.209-211, n°14 ; " Le cauchemar d'un ascète ", p.144, n°37 ; " La Belle Fromagère ", pp.151-152, n°38 ; " Les Petits Fauteuils ", pp.181-182, n°40 ; " Le Monstre ", p.719, n°45 ; " La vierge damnée, p.315, n°48, 1896)
Aurélien Scholl
(" Sorcellerie moderne ", pp.172-175, n°39, 1896) Léon Valade (" Sonnet monosyllabique ", p.128, n°36, 1896)
Paul Verlaine
(" Il Baccio ", p.70, n°33, 1896)

Dessinateurs : Job, Ch. Decaux, Lécuriot, Rob-Roy

En deux mots : Cette revue n'a pas révolutionné le mouvement littéraire de son temps, loin s'en faut; néanmoins, elle publiera des textes d'écrivains renommés et fort divers. La couverture annonçant un peu la couleur, le côté " sexy " de la revue sera toujours mis en avant. Beaucoup d'illustrations aux poitrines dénudées, aux silhouettes nues abandonnées à la rêverie, invitant le lecteur à de vigoureux pensers. Une place est réservée à la médecine touchant des questions d'ordre sexologique, tel que l'onanisme, par exemple, ou encore aux concours sur les questions ayant trait à l'amour. Charles Bérard, auteur d' " Amoureuses de Paris ", des " Six Femmes de Monsieur Pingouin ", de " La Jolie Faubourienne " et de tant d'autres chefs d'œuvre de la littérature française, en aura été la cheville ouvrière durant les sept années de son existence. Il sera souvent épaulé par le chansonnier Marcel Le Noir et par Frédéric Dargenthal qui publie " Fleur de Chair, vie d'une courtisane " chez P. Fort en 1896, deux ans avant que Jarry n'y publie " L'Amour en visite ".

En feuilletant la Revue :

Le Petit Négrillon

Lise vient d'accoucher d'un petit négrillon ;
Cela, dans le quartier, fait naître des histoires...
Moi, j'avais remarqué, dit un voisin brouillon,
Qu'elle avait des idées noires !

Evariste Carrance
(Le Baiser, n°30, p.21, 1896)

  • Pour découvrir d'autres textes d'Evariste Carrance, cliquer sur la page Gauloiseries (n°51, p.366, année 1896)
  • Autres textes à découvrir en cliquant sur les images: "Notre but"- La rédaction (pp.1-3, n°1, 1892); "Les Grelots"poème par Frédéric Dargenthal (p.7, n°1, 1892); "Socialisse" poème par Rodolfo, Paris le 25 octobre 1892(p.70, n°5, 1892);"Madeleine-Bastille", nouvelle par Don Juan (pp.97-99, n°7, 1892).

 

N.B. Un numéro spécial de 1895.se trouve sous la cote Microfilm M- 16600 à BNF En p.4 Publicité pour Le Baiser qu'on trouve " chez tous les marchands de journaux et dans toutes les gares. Tous les jeudis : 16 pages d'illustrations et de nouvelles signées : Coppée, Zola, A. Daudet, Gyp, Clovis Hugues, Henry Lavedan, Marcel Prévost, Jean Rameau, J. Reibrach, P. Verlaine, A. Scholl, R. de Sartène ... " (copié in extenso) Coll de ce numéro : Ascanio, Béranger (" La Mère Aveugle "), Ch. Bérard, Léopold Chaumont, André Escourrou, Paul Leclère, Marcel Le Noir, Mascarille, Jean Mazeray, Tallemant des Réaux (" Par Amour "), Paul Verlaine, Georges Wernert (in extenso) Ce numéro semble être le prétexte à faire de la réclame aux livres du directeur Charles Bérard (L'Abbé Hyacintne, Le Sosie, La Goëlette mystérieuse) et pour d'autres ouvrages un peu lestes comme L'Onanisme du Dr Garnier, ou encore Les Trois Pucelles de Frédéric Dargenthal.

©G.Picq