Revenir aux revues commençant par C


Croix et l'épée (La)

" Journal hebdomadaire paraissant le samedi "

Périodicité : hebdomadaire. N°1 : 19 avril 1879 jusqu'au N°5 : 17 mai 1879.

N1: 19 avril 1879 N4: 10 mai 1879
N2: 26 avril 1879 N5: 17 mai 1879
N3: 3 mai 1879

Adresse : 75, rue de Vaugirard, Paris.

Description matérielle : 0,25 F ; Abonnement (1 an) : 12 F. 8 p. dont 1 p. de publicité.

Direction : Directeur-gérant : Auguste Baudry. Secrétaire de la rédaction : G. Tible.
Imprimerie : Kugelmann, 12, rue Grange Batelière.

Contenu : nouvelles politiques, feuilleton, causerie scientifique, nouvelles coloniales.

Cote BNF : FOL- LC2- 4147. Etat de la collection : Du N°1 : 19 avril 1879 jusqu'au N°5 : 17 mai 1879.

Liste des collaborateurs : A. Baudry, Marquis D. de P., Ogier d'Ivry, A. Saget, Marie Tible-Leleu, Villiers de l'Isle-Adam.

On a remarqué :

- Bien que n'étant pas classable parmi les revues littéraires, les cinq numéros parus ont été répertoriés par Gourmont dans ses " Petites Revues " au même titre que des périodiques spécifiquement littéraires. La collaboration de Villiers de l'isle-Adam explique sans doute ce parti pris. Signalons, en outre, que contrairement à ce qu'écrit Gourmont, Villiers de l'Isle-Adam ne semble pas avoir occupé le poste de rédacteur en chef. En revanche, sa signature est le fer de lance de ce titre qui se veut être le défenseur de la Religion et de l'Armée. Il a été créé en réaction contre le développement de la presse révolutionnaire.
- N°1 : p.1, " Les Zouaves de Charrette " par A. Baudry.
- N°1 & 2 : pp.1-3, " Azraël " par Villiers de l'Isle-Adam, conte repris dans les " Contes Cruels " sous le titre " L'Annonciateur ". Texte précédemment paru dans La Liberté du 26 juin 1869.
- N°2 : p.2, " Sedan ", poème par Ogier d'Ivry.
- N°2 : p.7, " Correspondance :
Au grand maître Villiers de l'Isle-Adam
Si l'on portait la masse, encore, et le haubert,
L'Osmanli frémirait, derechef, sous ta lance ! …
Fais ce que tu voudras, vieux nom, splendeur de France !...
Ris-toi ! Dis leur en vain le nom de l'Espérance !
Mets le feu de Milton au thyrse de Flaubert :
Devant ton Azraël, Salammbô fait silence.
A. Saget , abonné à La Croix et l'Epée."

- N°3 : pp. 2-3 & N°4 : pp1-2, " Impatience de la foule ", par Villiers de l'Isle-Adam, conte repris dans les " Contes Cruels ". Texte précédemment paru dans La République des Lettres du 20 juin 1876 avec une dédicace à Victor Hugo qui n'est pas reprise dans ces réactionnaires colonnes.
- N°4 : Un affligeant poème d'A. Saget adressé à Villiers de l'Isle-Adam.
- N°4 : p.2, " Lansquenets, poème par Ogier d'Ivry.
- N°5 : p.2, " Uxor Dolorosa ", poème par Marie Tible-Leleu.

G.PICQ