Revenir aux notices biographiques

Gheusi, Pierre-Barthélemy

 
P.-B. Gheusi, pastel de Gustave Brisgand, 1927

-------Cousin éloigné de Gambetta, P.-B. Gheusi est né à Toulouse le 21 novembre 1865. Fils d'un prospère banquier, il grandit à Castres, cité dans laquelle il croise une première fois Jean Jaurès, alors répétiteur au collège où P.-B. Gheusi est élève. Il le retrouvera en 1889, à l'occasion des élections législatives, où Gheusi et son ami, le musicien Georges Pierfitte, se mettent à son service lors de la campagne électorale de 1889. A Castres, il fait la connaissance du médecin et érudit, François de Vésian, qui demeurera un ami fidèle durant toute sa vie.

-----Vers 1887-1888, alors qu'il suit ses études de droit, il rencontre Tailhade qui exerce une forte impression sur lui. A Paris, c'est lui qui le fait débuter au Décadent d'Anatole Baju, sous le pseudonyme de Norbert Lorédan. Dans le même temps, il apprend la science héraldique auprès du maître Augustin Tailhades. C'est, tout naturellement à ce dernier qu'il rendra hommage, en publiant son Blason Héraldique en 1892, ouvrage qui fait de lui un héraldiste de tout premier ordre.
Au début des années 1890, le jeune avocat Gheusi, pilier du Chat Noir, tente de se lancer dans la carrière littéraire par le biais de la presse parisienne. Mais les recommandations de Zola et de Mendès ne le mènent nulle part. Aussi, protégé par Léon Bourgeois, se résout-il à accepter la place de chef de cabinet du sous-préfet de Reims.

-----Poussé par l'ennui, il ne tarde pas à se faire muter à Paris, où, finalement, il quitte définitivement l'administration en 1894. La même année, il épouse Adrienne Willems, nièce du peintre Florent Wilhems et il publie son roman " cathare " Gaucher Myrian, écrit en collaboration avec Paul Lavigne. Il fréquente alors assidûment la Luscrambo, société regroupant les Toulousains de Paris, fondée par Pedro Gailhard. Il y retrouve beaucoup de libres penseurs et de francs-maçons : ce qu'il est lui-même, du moins à cette époque.
En 1897, Arthur Meyer lui confie la direction du supplément illustré du Gaulois. Influencé par son maître, Victorien Sardou, P.-B. Gheusi penche plutôt pour Dreyfus, mais il n'est pas question qu'il fasse état de cette version dans ce journal conservateur. Vers la même époque, Constans l'envoie en tournée d'inspection des écoles chrétiennes en Palestine, tâche dont il s'acquitte à la perfection.


P.-B. Gheusi à son cabinet de travail de la Nouvelle Revue (1900)


-----En 1899, il rachète la Nouvelle Revue à Juliette Adam et il en devient le tout-puissant directeur. Il fera de ce périodique un remarquable outil d'érudition. Après un bref passage au Ministère des Colonies, auprès du toulousain Georges Leygues, Pedro Gailhard l'appelle à ses côtés à la direction de l'Opéra en 1906. Davantage pour le folklore que par mysticisme, il fait alors partie d'une Eglise Gnostique catholique, résurrection du catharisme, en compagnie de Fabre des Essarts et Gabriel Fauré. Appelé par Cruppi, en tant que spécialiste des affaires latino-américaines, il permet de rétablir les relations diplomatiques entre la France et le Venezuela, non sans avoir déjoué les manœuvres glauques de l'aventurier Bolo.

 
Autour de Saint-Saëns au piano, de gauche à droite :
Victorien Sardou, M. Delmas, M. Vaguet et P.-B. Gheusi (1901)

-----En 1911, il acquiert la féerique propriété du baron de L'Espée, à Ilbarritz, près de Biarritz. En 1914, il prend la direction de l'Opéra Comique, poste qu'il convoitait depuis de longues années. Nul plus que lui alors n'était plus qualifié pour diriger la salle Favart. Il fut malheureusement flanqué des frères Isola, imposés par Poincaré, qui n'eurent de cesse de lui compliquer l'existence. Dès août 1914, il est nommé officier d'ordonnance de Gallieni. Durant la guerre, il transforme son château d'Ilbarritz en hôpital pour les blessés rapatriés du front. En 1918, alors qu'il a maintenu, pendant toute la durée de la guerre, l'existence de l'Opéra Comique à bout de bras, parfois même sur ses propres deniers, il est limogé brutalement par Clemenceau, instrumentalisé par les frères Isola. En souvenir de ces événements, il ne manquera pas, chaque année, de se rendre dans sa propriété du Verdet, pour aller, très rituellement, y tuer Clemenceau, nom qu'il avait donné au cochon de la ferme.

-----Après un court passage à la direction du Théâtre Lyrique du Vaudeville (1919-1920), il entre comme rédacteur au Figaro et ne tarde pas à y être promu directeur-administrateur. Après avoir fait prospérer le quotidien en organisant notamment la fusion avec Le Gaulois, le parfumeur Coty, propriétaire du Figaro, le congédie en 1932. Anatole de Monzie le nomme, peu après, à nouveau à la direction de l'Opéra-Comique qui est dans une situation financière catastrophique. Là encore, P.-B. Gheusi paiera de sa poche pour remonter ce prestigieux théâtre ; il n'en sera malheureusement pas récompensé par le personnel qui, au moment des grèves de 1936, le contraindra à donner sa démission. Il s'éteindra à Paris le 30 janvier 1943, après avoir rédigé ces quatre forts volumes intitulés Cinquante Ans de Paris, qui font de lui un mémorialiste incontournable de la scène et des coulisses de la IIIe République.

Pour en savoir plus, on se reportera à la précieuse biographie que Christophe Luraschi a signée en introduction à Biarritz des Goélands, Atlantica, 2001, dont nous tirons l'essentiel de nos informations pour la rédaction de la présente notice.

Œuvres:

La Fée aux roses, (saynète) par Norbert Lorédan, Castres, imprimerie du Progrès, 1888, 15 p. Cote BnF (Richelieu): 8--RF-77936. Possibilité d'accès sur demande à notre site.

Quelques pages d'un vieil album, (paru sur du papier affiche, sans nom d'auteur), Castres, imprimerie du Progrès, 1889, 234 p. Apparemment absent des collections de la BnF. Possibilité d'informations supplémentaires sur demande à notre site.

La Veillée de Jeanne d'Arc. Scène lyrique de P. B. Gheusi et Ernest Lefèvre pour soprano, choeurs d'hommes et orchestre, Reims, E. Mennesson éditeur, s.d. (vers 1890 ?), 35 p. In-8°, Apparemment absent des collections de la BnF. Bibliothèque municipale d' Orléans.
Cote et fonds H8235, Fonds local après 1983

Rayon d'onyx. Poème mis en scène, Reims, Imprimerie de l'Indépendant rémois, 1890, 18 p.
Apparemment absent des collections de la BnF. Possibilité d'accès sur demande à notre site.

Le Blason héraldique, (Norbert Lorédan)
"Le Blason héraldique, manuel nouveau de l'art héraldique, de la science du blason et de la polychromie féodale, d'après les règles du moyen âge..." Paris : Firmin-Didot, 1892,
In-8 °, XXVII-373 p., Cote BnF: MICROFILM M- 17965

Gaucher Myrian, vie aventureuse d'un escholier féodal. Salamanque, Toulouse et Paris au XIIIe siècle par P.-B. Gheusi et Paul Lavigne. Préface de Gabriel Compayré,... Paris : Firmin-Didot, 1893, In-4 °, VII-327 p Cote BnF: 4- Y2- 5115

Konrad Wallenrod, drame lyrique. Musique d'Eugène Lefèvre, Castres, Pierfitte, 1893, in-12. Absent des collections de la BnF.

L'Ame de Jeanne Darc
, roman épisodique de la guerre de cent ans... Illustrations de Paul Steck, avec des croquis de Charles Willems et 85 gravures sur bois.
Paris : Firmin-Didot, 1895, In-4 ° , 304 p Cote BnF: 4- Y2- 5367

Le Carillon (en collaboration avec Jules Méry) 3 actes (représenté pour la première fois à Aix-en-provence le 15 septembre 1895, Berlin etc) Musique J. Ulrich, (Paul Dupont), 1895, in-12. Apparemment absent des collections de la BnF.

Damayanti, légende lyrique en 1 acte... (donnée pour la première fois au Grand-Théâtre de Marseille le 7 mai 1895), musique de Lucien Fontayne, Paris : imprimerie de P. Dupont, 1895, In-16, 28 p. Cote BnF: 8- YTH- 27143

Simplement, poèmes, Bibliothèque Charpentier, Fasquelle, 1895. Apparemment absent des collections de la BnF.

Ermessinde, opéra en 2 actes et 3 tableaux, poème de P.-B. Gheusi, Paris : impr. de P. Dupont (Académie nationale de musique. Répertoire Paul Dupont) 1895, In-16, 58 p. Cote BnF: 8- YTH- 27297

Guernica, drame lyrique en 3 actes, par Pedro Gailhard et P.-B. Gheusi, musique de Paul Vidal... (donné pour la première fois à l'Opéra-comique, Paris, le 5 juin 1895), Paris : G. Charpentier et E. Fasquelle, 1895, In-12, 52 p. Cote BnF: MICROFICHE M- 12224

Carloman, drame lyrique en 3 actes... Paris : impr. de P. Dupont, 1896, In-16, 67 p. Cote BnF: 8- YTH- 27299

Kermaria, idylle d'Armorique en 3 actes, précédée d'un prologue... Musique de Camille Erlanger, (Paris, Opéra-comique, 1897), Paris : impr. de P. Dupont, 1897, In-16, 74 p. Cote BnF: 8- YTH- 27728

Faublas, opéra musique de Camille Erlanger 1897. Apparemment absent des collections de la BnF.

La Cloche du Rhin, drame lyrique en 3 actes... par Georges Montorgueil et P.-B. Gheusi (Paris, Opéra, mai 1898) Musique de Samuel Rousseau, Paris : E. Flammarion, s. d.,
In-12, 52 p., fig. et portr. Cote BnF: 8- YTH- 28478

Trois danses grecques, poèmes de P.-B. Gheusi.Illustrations de Foäche. Musique de Bourgault-Ducoudray. Cassan fils (1899), in-4°. Absent des collections de la BnF.

Le Serpent de mer, (roman à clés) Paris : E. Flammarion, (1899) In-12, 302 p Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 51623.

Le Comte Roger, drame en 4 actes... par Édouard Noël et P.-B. Gheusi. (représenté pour la première fois à l'Athénée, Paris, le 28 juin 1900), Paris : E. Flammarion, 1900, In-12, 118 p Cote BnF: MFICHE 8- YTH- 29435

Montsalvat, roman historique en 3 actes et 4 tableaux
1890 - 1910 P.-B. Gheusi. Montsalvat, roman historique en 3 actes et 4 tableaux publié avant 1900
Paris : E. Flammarion, (s. d.), In-12, I-208 p. MICROFICHE M- 13205

Midi. Silhouettes : E. Barbey, Constans, Gailhard, Gallieni, Mgr Gazaniol, Jean Jaurès, Georges Leygues, Verdi, Paul Vidal, Emma Calvé, Aïno Ackté, etc. Théâtre, paysages et légendes, de l'Opéra à la mosquée d'Omar, Paris : E. Flammarion, 1900, In-12, 419 p. Cote BnF: 8- Z- 15478

Le Juif Polonais (en collaboration avec H. Cain) d'après Erckmann-Chatrian: 3 actes et 6 tableaux (Opéra Comique) musique de Camille Erlanger, Eschig, éditeur, 1900, 124 p. Apparemment absent des collections de la BnF.

Les Barbares, tragédie lyrique en 3 actes et un prologue, poème de Victorien Sardou et P.-B. Gheusi..., musique de Camille Saint-Saëns (donné pour la première fois à l' Académie nationale de musique, Paris, le 23 octobre 1901), Paris : C. Lévy, s. d., In-12, 39 p. Cote BnF: MFICHE 8- YTH- 29788

Orsola, drame lyrique en 3 actes, poème de P.-B. Gheusi, musique de P.-L. Hillemacher. (donné pour la première fois à l' Académie nationale de musique, Paris, le 14 mai 1902),
Paris : C. Lévy, 1902, In-18, V-50 p. Cote BnF: MFICHE 8- YTH- 30011

Sous le volcan. Préface de Camille Flammarion, Paris : E. Flammarion, 1903, In-12, 294 p
Cote BnF: MICROFICHE M- 13336

Trilby : féerie en un acte, en vers par Charles Lomon & P.-B. Gheusi , interprétée à la Comédie Française, Paris : Calmann-Lévy, 1904, 57 p. ; 19 cm, cote BnF: 2000- 35008

Çanta, tragédie lyrique en 3 actes et 4 tableaux, d'après les Bramânas et le Ramayana, poème de P.-B. Gheusi et J. Fonville, musique de Pierre Kunc, (Concours musical de la ville de Paris. 1900-1903), Paris : impr. de P. Dubreuil, 1904, In-16, 45 p.
Cote BnF: 8- YTH- 30770

Les Atlantes, aventures de temps légendaires... par Ch. Lomon et P.-B. Gheusi, Paris : la Nouvelle revue, 1905, In-8 °, 413 p., Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 56074

Fiorella, comédie lyrique en 1 acte... par Victorien Sardou et P.-B. Gheusi, Paris : Enoch, 1905, Gr. in-8 °, 20 p., Cote BnF: 4- YTH- 7669

La Mamelouke, roman d'un officier de Bonaparte en Égypte et en Syrie. Illustrations de René Lelong., Paris : J. Rueff, 1905, In-16, 263 p. Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 56215

Biarritz-des-Goélands, roman, Paris : éditions illustrées de la Nouvelle Revue, 1905, In-16, 176 p. Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 55516. Réédité en 2001.

Le Puits des âmes
, roman, Paris : E. Fasquelle, 1906, In-12, 332 p. Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 55761

Chacun sa vie
, comédie en 3 actes, par Gustave Guiches et P.-B. Gheusi. (représenté pour la première fois à la Comédie-française, le 10 septembre 1907). Paris, 13, rue Saint-GeorgesL'Illustration théâtrale. N ° 67, 21 septembre 1907, In-4 °, 32 p., Cote BnF:
4- LC2- 1549 (4)

Gambetta, par Gambetta, lettres intimes et souvenirs de famille publiés par P.-B. Gheusi.
Paris, P. Ollendorff 1909. In-16, 405 p., Cote BnF: 16- LN27- 54078 (A) ou
8- LN27- 54078 (B)

Gambetta life and letters par P[ierre]. B[arthelemy]. Gheusi. Traduction et préface de Violette M. Montagu, London, T. F. Unwin, 1910. In-8°, 366 p., Cote BnF: 8- LN27- 54078 (BIS)

Le Miracle, drame lyrique en 5 actes par P. B. Gheusi et A. Mérane. Musique de Georges Hüe. (donné pour la première fois à l' Opéra de Paris, le 14 décembre 1910), Paris : Choudens, 1910, In-16, IX-54 p. Cote BnF: MFICHE 8- YTH- 34071

L'Opéra romanesque, roman, Paris : P. Lafitte, 1910, In-16, 364 p. Cote BnF: 8- Y2- 58118

Les Pirates de l'Opéra (roman), P. Laffitte éditeur, 1911, 375 p. Apparemment absent des collections de la BnF.

Contes du pays d'Oc par L.-G. Mayniel. Préface de P.-B. Gheusi. Paris : E. Figuière, 1913, In-16, 207 p. Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 60971

Les Chefs, études politiques et de théâtre, Paris, E. Flammarion, 1914, In-12, 401 p.
Cote BnF: MFICHE 8- Z- 19635

Guerre et théâtre, 1914-1918. Mémoires d'un officier du général Gallieni et journal parisien du directeur du théâtre national de l'Opéra-Comique pendant la guerre, Nancy-Paris-Strasbourg, Berger-Levrault, 1919. In-8°, I-384 p., Cote BnF: 8- LB57- 18177

L'Opéra-Comique pendant la guerre, Paris, éditions de la Nouvelle revue, 1919, In-16, 58 p. Cote BnF: MFICHE 8- YF- 1993 & Bibliothèque-musée de l'Opéra: C. 12568

Gallieni 1849-1916, Paris, Bibliothèque-Charpentier ; Eugène Fasquelle, éditeur, 1922, In-16, 255 p. Cote BnF: 8- LN27- 60613

L'Affaire de l'Opéra-Comique et l'Opéra-Comique de Lafferre, éditeur, Paris, 4, rue Saint-Florentin (chez l'auteur), 1923, 29 p. Apparemment absent des collections de la BnF.

Les Tueurs de rois, Paris : Gallimard, 1926, 187 p. ; 17 cm Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 70554 (4)

Les Tueurs de rois, écrit pour le cinéma, Paris, impr. Chantenay ; librairie N. R. F. Gallimard, (Collection N. R. F. Cinario sous la direction de M. Albert Pigasse), 1926, In-16, 191 p. Cote BnF: 8- Y2- 70554

Mémoires de l'Occitanienne, souvenirs de famille et de jeunesse, publiés par sa petite-fille, la comtesse de Saint-Roman, née Castelbajac. Léontine de Villeneuve, comtesse de Castelbajac. Préface de P.-B. Gheusi, Paris : les petits-fils de Plon et Nourrit, 1927, In-8 ° , XVI-307 p., Cote BnF: 8- LN27- 62319

La Gloire de Gallieni. Comment Paris fut sauvé. Le Testament d'un soldat, Paris : libr. A. Michel, 1928, In-16, 253 p. Cote BnF: MFICHE 8- LH5- 2596

Opinions musicales, avec une reproduction du buste de Gabriel Fauré par son fils Emmanuel Fauré-Fremiet. Préface de P.-B. Gheusi, Paris, les Éditions Rieder, 1930, In-8 °, 169 p
Cote BnF: Richelieu - Musique : Vmd-87

Perkain, drame lyrique, en trois actes, légende basque de P. B. Gheusi, d'après Pierre Harispe. Musique de Jean Poueigh., Paris, Choudens, éditeur, 1931, In-16, 54 p. Cote BnF: 8- YTH- 39389

Le Mascaret rouge, Paris, impr. et libr. Hachette1931, In-16, 190 p. Cote BnF:
8- Y2- 74842 (17)

Gallieni et Madagascar. Avec une Préface du maréchal Lyautey. Illustrations et Lettres inédites avec une carte de Madagascar, Paris ; éditions du Petit Parisien, 1931, In-16, 212 p., Cote BnF: 8- LN27- 63942

Les Carnets de Gallieni, publiés par son fils Gaëtan Gallieni. Notes de P.-B. Gheusi. Paris, Albin Michel, 1932, In-16, 319 p., Cote BnF: 8- LB57- 18737

La Vie et la Mort singulières de Gambetta, Paris : Albin Michel, 1932, In-16, 320 p., Cote BnF: 8- LN27- 64535

Jeanne Myrtale. Jean Moulierat, par P.-B. Gheusi et Thomas Salignac. Préface du premier président Ramet, Rouen : Impr. Wolf, 1933, : In-24, 136 p. Cote BnF: 8- LN10- 324

Le Blason : théorie nouvelle de l'art héraldique. traité complet de la science des armoiries d'après les règles et les figures du Moyen Age avec les dessins de l'auteur, Paris : Darantière, 1933, 421 p. : ill. ; 29 cm Cote BnF: en libre-accès, Salle L, 929.6 GHEU b & 4- G- 1911
( réédition du Blason Héraldique de 1892).

L'Opéra-Comique sous la haine, Paris, 4, rue Saint-Florentin1937. In-16, 61 p., Cote BnF:
MFICHE 8- V- 55042

Le Roman de Gambetta . Paris, Baudinière, 1938, In-16, 240 p.,
239 p., édition Baudinière (Documents et illustrations.) Cote BnF: MFICHE 8- Y2- 85298

Les Amours de Faublas, roman en 7 chapitres d'après Louvet de Couvrai, éd. Jeffrey, 1938, 74 p. Apparemment absent des collections de la BnF.

La Vie prodigieuse du maréchal Gallieni, Paris : Plon, 1939, In-8 °, 127 p.
Cote BnF: MFICHE 8- LN27- 81738

Cinquante ans de Paris, mémoires d'un témoin, 1889-1938..., Paris, impr.-édit. Plon, 1939. In-8°, II-507 p. Cote BnF: 8- LN27- 81568

Cinquante ans de Paris, mémoires d'un témoin. 1889-1939. II. Leurs femmes...,
Paris : Plon, 1940, In-8 °, 469 p. Cote BnF: 8- LN27- 81568 (2)

Cinquante ans de Paris, mémoires d'un témoin, 1890-1940. III. La danse sur le volcan...
Paris, Plon 1941. In-8°, 427 p. Cote BnF: 8- LN27- 81568

Cinquante ans de Paris, mémoires d'un témoin, 1892-1942. IV. Revivre...
Paris, Plon, 1942. In-8° , 425 p., Cote BnF: MICROFICHE M- 11337

La Femme nue du Montcalm, Paris, Aux armes de France, 1945, In-16 191 p., Cote BnF:
MFICHE 16- Y2- 1544

La Fille de Monte-Cristo, Paris, S.E.P.E, 1948, In-16, 256 p., Cote BnF: MFICHE 16- Y2-

Biarritz des Goélands
, réédition du roman de 1905, précédé d'une biographie de Pierre-Barthélemy Gheusi par Christophe Luraschi, Anglet : Atlantica, 2001, 233 p., 19 cm
Cote BnF: 2002- 3546


A ces titres, il convient d'ajouter:

Vingt ans avant, roman, éditeur ? Date ? Apparemment absent des collections de la BnF.

Roselinde (opéra) musique de Hirchmann, Choudens, éditeur (date ?). Apparemment absent des collections de la BnF.

Bysance, opéra, éditeur ? Date ? Apparemment absent des collections de la BnF.

A voir également : l'importante correspondance conservé à la Bibliothèque du Musée de l'Opéra avec Camille Saint-Saëns, Jacques Rouché, Maurice Colleuille...

 

 

Le blason Héraldique Manuel nouveau de l'art héraldique de la science du blason et de la polychromie féodale d'après les règles du moyen-âge de P-B Gheusi (Norbert Lorédan) en hommage à M. Augustin Tailhades (avec 1300 Gravures et un Armorial)
Librairie de Firmin-Didot et Cie, Imprimeurs de l'Institut de France 56, rue Jacob, 56 - 1892

Remerciements chaleureux à Madame Mona Rieger-Gheusi, petite-fille et collaboratrice de P.-B. Gheusi.

©Gilles Picq